Rénovation du bâtiment administratif du collège de Guillestre

Isolation extérieure et connexion au réseau de chaleur bois

Une politique départementale des collèges
En France, les Conseils Généraux sont responsables du patrimoine bâti des collèges. Dans ce cadre, le Conseil Général des Hautes-Alpes gère 11 collèges publics (entretien technique et nettoyage des bâtiments). Il assure également la gestion de 10 des 11 restaurants scolaires.

Du fait de son champs de compétence, le CG05 a entrepris une politique de construction / rénovation / reconstruction des collèges depuis le début des années 1990. Cette politique se poursuit actuellement et intègre depuis le début des années 2000 de nouvelles ambitions en termes de qualité architecturale, environnementale et énergétique.

Elle consiste notamment à construire des bâtiments thermiquement performants, utilisant au plus les énergies disponibles localement et dont l'intégration architecturale soit judicieusement adaptée à chacun des sites. Le document « L'Architecture dans mon collège des Hautes-Alpes » réalisé par le CAUE05 témoigne de cette approche (voir lien ci-contre).

Les restaurants scolaires ont également bénéficié de cette démarche environnementale puisqu'ils tendent désormais à être approvisionnés en produits locaux issus de circuits courts.

 

Focus sur le bâtiment administratif du collège de Guillestre.

Il s'agit du bâtiment regroupant les logements du personnel et les services administratifs du collège. 
Le bâtiment, construit dans les années 70 et dépourvu de toute isolation thermique, possède une surface de 600 m² répartis sur 2 niveaux. 
Pour s'inscrire dans la politique départementale de rénovations et constructions en cours, il a été décidé de procéder à une réhabilitation thermique et de réduire son impact environnemental.
Pour cela, les choix constructifs suivants ont été retenus : isolation extérieure, bardage bois, menuiseries triples vitrages sur les façades Nord, double vitrage en façade Sud connexion, substitution d'énergie fioul par du bois énergie avec connexion au réseau de chaleur bois communal afin d'avoir une production de chaleur basée sur une énergie renouvelable.

Localisation

Description Technique

Surfaces :

  • 2 niveaux de 300 m² chacun

Principes constructifs :

  • Murs extérieurs : isolation thermique par l'extérieure avec de la laine de chanvre semi-rigide en 2 couches respectivement de 60 mm et 120 mm soit 180 mm au total avec parement bois / Résistance thermique R = 4,5 m².K.W-1
  • Toiture : toiture terrasse à isolation inversée. Elle a été rénovée avec maintien de la couche isolante en place soit 8 cm de polystyrène expansé / R = 3,2 m².K.W-1
  • Menuiseries extérieures : Menuiseries extérieures triple vitrage sur façade Nord. / Uw = 0,90 W.m-².K-1 et double vitrage 4-16-4 peu émissif avec lame argon sur les autres façades à Uw = 1,4 W.m.K-1

Caractéristiques économiques

Les acteurs du projet

Maître d'ouvrage : Conseil Général des Hautes-Alpes

L'avis du maitre d'ouvrage

M. Marcellin, Directeur du Service Education et Bâtiments


Une stratégie sur l'ensemble du patrimoine bâti...
« La réhabilitation des collèges des Hautes-Alpes procède d'une stratégie globale de rénovation et de construction entamée au cours des années 1990. Il s'agissait alors de remettre en état des bâtiments devenus anciens et de répondre au besoin croissant de places dû à l'augmentation de la population et au fort développement de certains secteurs périurbains.
Depuis le début des années 2000, en plus de la remise aux normes et à la remise en état des bâtiments, nous nous sommes employés à rendre le patrimoine bâti énergétiquement performant, fonctionnel et intégré dans son environnement.
Cette vision sur le long terme s'est traduite par de nombreuses rénovations, reconstructions et constructions sur tout ou partie des collèges de Serre, Fontreyne-Gap, La bâtie Neuve, Saint-Bonnet, Guillestre ou Tallard présenté ici. Ces opérations exemplaires ont fait l'objet d'un document du CAUE 05 (NdlR : en téléchargement sur un lien ci-contre).

 

...comme sur les produits alimentaires utilisés dans les cantines scolaires.
Cette ambition de réduire l'impact environnemental des collèges se traduit aussi sur les restaurations scolaires. L'ancien chef cuisinier du collège de Tallard, est devenu aujourd'hui le référent animateur du réseau des cuisiniers. La démarche en cours sur la restauration vise à proposer une alimentation de qualité pour les repas avec des approvisionnements en circuits-courts pour la fourniture des aliments. De fait, les collèges ont des besoins importants et réguliers qui participent ainsi à la structuration des réseaux de circuits-courts aux alentours de ces établissements.

 

Collège de Guillestre
Michel André, Directeur la mission énergie du CG05

« Etant donné qu'il existe un réseau de chaleur bois énergie sur la commune, il était pertinent et important pour nous de pouvoir s'y connecter. En plus d'avoir un bâtiment performant, un autre enjeu était de produire la chaleur nécessaire au chauffage et à la production d'ECS à partir d'énergies renouvelables. »

« En parallèle de la réhabilitation du bâtiment administratif, un gymnase est en cours de construction à proximité du collège. Il a été pensé pour être un élément structurant du bassin du guillestrois dans le sens où il pourra être utilisé en dehors des horaires scolaires par d'autres structures ou associations locales. Ce dernier sera également raccordé au réseau de chaleur communal. C'est une volonté du CG05. »

Les points clefs

Présent dans les catégories : Actions des collectivités | Bois déchiqueté