Politique « transport » du Conseil Général des Hautes-Alpes.

Un nouveau schéma des transports en 2014

Le CG05 organisateurs des transports : un nouveau schéma des transports en 2014 pour faciliter les déplacements des habitants et des touristes sur le territoire.

Une stratégie

A l'occasion du renouvellement de nombreux marchés « transport » en 2014, le Conseil Général des Hautes-Alpes a engagé une prospective stratégique qui s'est traduit dans les dossiers de consultation des entreprises (DCE) lancés pour l'organisation des transports du territoire.

Le maintien des services actuels ainsi que le développement de nouveaux réseaux de transports ont été étudiés. Plusieurs axes de travail se dégagent :

  • Maintenir le niveau de service des transports scolaires.
  • Capter les mobilités alternantes : travailler sur le trafic pendulaire.
  • Continuer à améliorer l'efficacité transport longue distance des touristes
  • Améliorer l'offre de transports aux secteurs peu denses
  • Renforcer l'efficacité de la centrale de mobilité
  • Une étude de mobilité

La stratégie décrite auparavant s'appuie en partie sur étude de mobilité menée pour étudier les spécificités des déplacements autour des bourgs centre (usagers, transports scolaires ...). Cette étude a servi à alimenter la concertation pour le schéma des transports définit en 2014 et qui vise à définir les emplacements des pôles multimodaux du territoire.

Localisation

Description Technique

Axe 2 : capter les mobilités alternantes : travailler sur le trafic pendulaire.

Il s'agit de développer des transports en commun performants autour des villes de Gap, Briançon et de leur périphérie où il est nécessaire de traiter les engorgements en incitant à utiliser les transports collectifs. Cette action est à destination des personnes qui habitent en périphérie de ces villes. Afin de limiter l'usage des transports particuliers, il est proposé de travailler sur des liaisons cadencées entre les bassins de vie et les bassins d'emplois avec service à la ½ heure aux horaires de pointes : de 7 à 9h du matin, de 11h à 13h à la mi-journée et de 17h à 19h le soir.

Le trafic pendulaire regroupe entre autres les trajets domicile-travail : ce sont des trajets fait régulièrement par les travailleurs et usagers de la route

 

Axe 3 : Continuer à améliorer l'efficacité du transport longue distance des touristes

Quels objectifs ?

Les objectifs sont multiples :

  • mise en place des correspondances entre les trains Grandes Lignes SNCF et les stations de vacances des Hautes-Alpes
  • promouvoir ces nouvelles alternatives en ayant une communication accrue sur ce thème et à en faciliter l'accès
  • diversifier les moyens d'achats.

Une expérience de ce type existe depuis décembre 2013, il est possible d'acheter à la SNCF un billet combiné d'un départ SNCF Grandes Lignes jusqu'à Montgenèvre.

Quels résultats ?

L'ambition est de d'étendre ce système à d'autres Grandes Lignes comme celles qui arrivent à Oulx et Modane. Des transports par cars seront ensuite proposés à destination des stations de vacances du département.

Il s'agit d'orienter un maximum de touristes sur ces offres de transports et ainsi de réduire l'usage de la voiture individuelle en période de vacances. Des offres de ce type sont étudiées pour toutes les stations du département.

Quels moyens ?

De nouveaux modes de vente de billets sont en réflexion, notamment via les nouvelles technologies. En plus de la possibilité d'acheter ces tickets de transport au guichet, il sera possible d'acheter les billets par internet, d'avoir des billets dématérialisés et de les afficher à partir des smartphones avec la technologie QR code etc.

 

Axe 4 : Améliorer l'offre de transports aux secteurs peu denses

Afin de développer l'offre de transport dans les secteurs peu denses, deux idées forces ont été développées :

Idée n°1 : fédérer les actions de covoiturage
Le transport en commun n'est pas forcément adapté à tous les espaces et à tous les besoins. Afin de pouvoir offrir à chacun la possibilité de se déplacer dans ces zones peu denses, le CG05 propose de promouvoir et coordonner les actions de covoiturage sur le territoire.

En effet, plusieurs collectivités ont déjà décidé de mettre en place et d'encadrer du covoiturage à travers de plateformes internets et ce, à l'échelle communale ou d'une communauté de commune. L'idée est de s'appuyer sur l'existant et de fédérer ces initiatives pour qu'elles puissent gagner en efficacité : en échangeant par exemple les bases de données tout en gardant leur plateforme web construite sur la base de chacune de leurs spécificités géographiques.

Idée 2 : des transports permettant d'accéder à des activités plutôt qu'à des sites géographiques.
La seconde idée se base sur le constat que les Hautes-Alpes sont un département touristique. Les personnes qui viennent sur le territoire se déplacent non pas pour aller à un lieu précis mais pour une activité précise.

Un travail commun entre le Comité Départemental du Tourisme, les associations locales et les territoires aboutira au printemps 2014 à mettre en place des offres de transports en commun répondant à ces besoins : des transports permettant d'accéder à des activités spécifiques plutôt qu'à certains lieux géographiques : «Je pars de Marseille et je veux faire du ski » et ainsi réduire le nombre de véhicules roulant sur les territoires concernés.

 

Axe 5 : Renforcer l'efficacité de la centrale de mobilité 05

La centrale de mobilité est une plateforme téléphonique regroupant toutes les informations liées au transport sur le département. Elle ne se limite pas seulement à l'offre proposée par le Conseil Général des Hautes-Alpes puisqu'elle intègre dans les informations qu'elle fournit le réseau TER régional ainsi que le réseau national SNCF.
De plus, afin de garantir un service de qualité, l'information téléphonique est assurée par des téléopérateurs, 7 jours sur 7, y compris les jours fériés et de 7h à 20h.
Parallèlement, un site internet a été mis en place regroupant toutes les informations : www.05voyageurs.com

 

ETUDE DE MOBILITE

L'étude de mobilité s'est appuyée a été réalisée sur le périmètre suivant :

  • 6 pôles d'échange multimodaux ont été définis :
    • Chorges
    • Pont du Fossé Saint-Jean
    • Saint-Bonnet-en-Champsaur
    • Veynes
    • La Saulce
    • Tallard
  • 3 pôles d'échanges multimodaux dans le Briançonnais :
    • Montgenèvre
    • L'Argentière
    • Le Monêtier-Les-Bains

Caractéristiques économiques

Les acteurs du projet

L'avis du maitre d'ouvrage

Corine Merand Lepretre, Service Déplacements et Bourses Scolaires

Des offres complètes, claires et accessibles pour les touristes

« Parmi tous les axes stratégiques, nous travaillons de manière continue et soutenue sur l'offre faite aux touristes, l'un des enjeux forts du territoire.
Les objectifs sont de produire des grilles tarifaires claires et attractives ainsi que de pouvoir acheter son billet rapidement.
La mise en place des nouvelles technologies (billets dématérialisés etc.) se fait de manière progressive sur le territoire. »

« Par ailleurs, nous souhaitons réaliser un partenariat fort avec la SNCF afin de bénéficier de son réseau de vente nationale et sa forte capacité de communication. Nous mettrons en lien cette communication avec celle des offices des tourismes locaux afin de porter à connaissance ces nouvelles possibilités de transports à un maximum de touristes. »

Les points clefs

  • un schéma des transports réactualisé en 2014
  • un schéma de transport co-construit en concertation avec les acteurs du territoire
Présent dans les catégories : Actions des collectivités