Granul’Orres aux Orres

Production locale de granulés de bois

Granul'Orres est une jeune entreprise créée par deux charpentiers installée aux Orres, Denis et Henri Fortoul.

Voyant leurs déchets de bois local, partir en Italie pour être broyés et revenir sous forme de granulés, ils ont décidé de produire eux-mêmes et localement du granulé bois.

Cette fabrication locale est ensuite vendue en circuit court. Elle assure une production de 1 500 tonnes/an soit 750 000 litres équivalent mazout, de quoi chauffer 500 maisons de taille moyenne.

Les déchets de bois sont broyés pour faire de la plaquette bois. Celle-ci est séchée sur place. La plaquette transformée en copeaux fins, est pressée pour fabriquer un granulé bois conforme aux normes. Conditionné en sac de 15 kg, le granulé est proposé en circuit court aux consommateurs des Hautes-Alpes.

Actuellement (fin 2013), il n'existe aucun autre producteur départemental de granulés et un seul autre à l'échelle régionale au sud du Lubéron.

Précision : Les sacs actuellement vendus via d'autres circuits dans les Hautes-Alpes parcourent au maximum 400 km. Transporter une tonne de pellets sur 400 km émet 100 kg d'équivalent CO2 soit l'équivalent de 36 litres de fioul. Le bilan carbone de ce pellet est ainsi augmenté en moyenne de 22 grammes d'équivalent CO2 / kwh.

Localisation

Description Technique

Des granulés, c'est quoi ?

Les granulés de bois (pellets) sont de petits cylindres obtenus par compression de sciures de bois. Le combustible obtenu est très sec (humidité de l'ordre de 5 %). Il a un pouvoir calorifique élevé (PCI de 4,5 kWh/kg).

Ses performances en font un combustible mieux adapté aux petites installations domestiques grâce au volume de stockage réduit par rapport aux bois déchiqueté (plaquettes).

L'alimentation des chaudières automatiques à granulés est plus simple mécaniquement que celles à plaquettes. Le granulé est plus fluide. Ces granulés peuvent également être utilisés dans des poêles spécifiques avec d'excellentes performances.

Le stockage et l'utilisation des granulés est facilité (par rapport à des bûches) car la densité énergétique des granulés est élevée.

Ils sont livrables en vrac par palettes d'1 tonne, elles-mêmes composées de sacs de 15 kg au détail. En terme de coût au kwh, le granulé en sac est équivalent au bois bûche. Le granulé en vrac est moins onéreux. Le bois déchiqueté reste le plus intéressant (voir argus des énergies par l'AJENA)

Les étapes de la production :

Production de plaquettes forestières via une broyeuse et séchage préalable des plaquettes :
A l'origine le granulé est fabriqué à partir de sciures. L'entreprise GRANULORES a choisi de produire ses granulés à partir de bois rond et des dormes de sciage. Ils sont transformés en plaquettes forestières par un broyeur. Leur taux d'humidité est variable en fonction de la matière première utilisée. Les grumes sont stockées quelques mois afin de descendre leur taux d'humidité à 30 %.

Transformation des plaquettes en sciures :
Une fois les plaquettes sèches, elles sont reprises grâce au pont roulant et chargées dans deux trémies: une pour le bois sec et une pour les plaquettes a 30% d'humidité. A partir de cette étape tout est automatisé. Les plaquettes sont reprises par des vis sans fin pour alimenter un broyeur. A ce stade de la production, il existe une écluse avec un contrôle de l'humidité. Si cette dernière n'est pas assez importante, au lieu de rajouter de l'eau, le système prélève des plaquettes humides afin de faire un mélange correspondant aux caractéristiques requises pour la granulation.

Ce procédé fonctionne très bien puisque 10 à 15% de plaquettes humides sont ainsi ajoutées. Ensuite le mélange de plaquettes est broyé. La sciure ainsi obtenue est ensuite pressée.

Le broyage de la biomasse est effectué avec des broyeurs à marteaux. La taille visée après le broyage est de l'ordre de 6 mm. La sciure est tamisée afin de ne laisser passer que les particules suffisamment fines pouvant être pressées.

Granulation :
L'extrudeur est alimenté par la sciure. De l'eau chaude et de la vapeur peuvent être ajoutées lorsqu'elle est trop sèche. Cette humidité facilite l'écoulement des matériaux et réduit la puissance requise par l'extrudeur. La pression exercée lors de l'extrusion peut augmenter la température de la biomasse jusqu'à 80°C. Plus la biomasse résiste à l'écoulement, plus la température augmente.

Ensachage :
L'ensacheuse permet de produire des sacs de 15kg de la marque GRANUL'ORRES, vert naturellement, haut-alpin d'origine. Une alternative aux sacs est le « big bag » de 1 tonne, il sera commercialisé dans un second temps.

Caractéristiques économiques

Investissement total initial : environ 350 k€

Hangar de stockage :

  • Coût : 150 000 €
  • Subvention de 70% du programme FEDER

Matériel :

  • Coût : 200 000 €
  • Subvention : CG05, Région PACA
  • Peu d'aides car achat de matériel d'occasion en grande partie

Les acteurs du projet

Granul'Orres
SARL Orriane de Charpente
Denis et Henri Fortoul
Le Mélezet 02500 les ORRES

L'avis du maitre d'ouvrage

Entretien avec Denis Fourtoul

Origine du projet : diversification et consolidation d'activité
Au départ nous étions deux charpentiers spécialisés notamment dans les maisons en ossature bois. Nous manquions de commandes, cette nouvelle activité nous a permis de nous diversifier.
Nous voyons tous nos déchets de bois partir en Italie pour être valorisé, nous avons décidé de le faire nous-même.

Du bois local...
Le volume de bois nécessaire à la production de granulés étant important, la production de déchets de bois et sciure issue de notre activité de menuiserie n'est bien sûr pas suffisante.
Le bois supplémentaire est local et provient quasi-exclusivement du département. L'approvisionnement est essentiellement assuré par l'ONF et certains exploitants forestiers avec qui nous travaillons.
Nos produits sont commercialisés en direct et en circuit court, essentiellement via le site internet et le bouche à oreille.

Quelle capacité de production à terme ?
Nous avons commencé la production il y a un an, et nous sommes toujours en rodage. La production actuelle est de 3 tonnes par jour, ce qui nous laisse une bonne marge de progression pour atteindre les 8 tonnes par jour que nous envisageons. Cette production permettrait de répondre à la demande actuelle en granulés de l'Embrunais et du Guillestrois.

L'état du marché haut-alpin et équilibre économique
Aujourd'hui le granulé de bois est en plein essor. Il y a un véritable enjeu sur le département de structurer cette offre puisqu'aujourd'hui il n'existe pas de production dans les Hautes-Alpes. Nous sommes les seuls producteurs du département, un autre projet est en cours d'installation vers l'Argentière.
L'activité n'est pas encore équilibrée financièrement mais elle le deviendra lorsque nous auront fait toutes les mises au point nécessaires pour fonctionner à plein régime.
La mise en route du projet a été d'autant plus difficile que nous n'avions pas accès à toutes les aides locales (Communauté de communes). Les aides du Conseil Général 05 et de la Région PACA ont été faibles car le matériel acheté était d'occasion ou même auto-construit (c'est le cas du séchoir), alors que les subventions portent sur du matériel neuf.

Les points clefs

  • Approvisionnement en bois local (départemental)
  • Distribution en circuits courts
  • Production répondant à une forte demande de granulés, énergie en plein essor
  • Projet qui associe « développement économique local » et « développement d'énergie alternative aux énergies fossiles et fissiles ».
Présent dans les catégories : Granulé | Entreprises