Gîte et chambre d’hôtes "Au cœur d’ici à Freissinière"

Site éco-rénové, solaire thermique, chaudière bi-énergie.

Cette ancienne ferme monofamiliale a été réhabilitée en une habitation couplée à une chambre d'hôte et un gite, dotés d'un chauffage solaire et d'un appoint au gaz. Le projet en grande partie auto-construit a été réalisé en éco-matériaux.

Description du site et usages
Le bâtiment se situe à 1 400 m d'altitude.
La ferme existante, datant de 1800 se composait de 3 niveaux, le premier, vouté, accueillait historiquement les bêtes, le deuxième servait de stockage et de lieu de vie pour la famille, le troisième permettait de stocker les fourrages et était fortement ventilé. Elle est située sur un terrain de 2000 m².
Avant les travaux, le bâtiment était en très mauvais état : les murs s'ouvraient et les voutes du premier niveau s'effondraient. La rénovation a donc visé à conserver le caractère patrimonial fort tout en rendant le bâti fonctionnel à partir d'un travail sur la définition des besoins. Des accès on été aménagés ou conservés à chaque niveau. Le bâtiment accueille désormais un gite en rez-de-chaussée de 70m² pouvant accueillir jusqu'à 8 personnes, un lieu de vie et une chambre d'hôte à l'étage.

Principes constructifs
Les murs qui le nécessitaient on été reconstruits en brique monomur. La charpente existante a été conservée. L'isolation a été intégralement réalisée en ouate de cellulose avec 20cm en toiture dans des caissons et 10 à 20cm de ouate projetée sur les murs en intérieur. La dalle du premier niveau inclut le plancher chauffant solaire alimenté par 20 m² de capteurs, l'appoint est au gaz. Les murs sont traités avec des matériaux perméables à la vapeur d'eau. Le revêtement intérieur est donc en fermacell et enduit chaux. Les cloisons intérieures ont été réalisées en brique de terre cuite enduite à la chaux. Une recherche particulière a été réalisée sur l'aménagement des chambres avec un mobilier intégré.
Lors des travaux, le projet a été une sorte de laboratoire sur le bâti, la collaboration avec les artisans a permis le partage de nombreuses informations.

Evolution à venir
Le gite va être prochainement découplé du reste du bâtiment et chauffé avec un poêle à bois hydraulique sur radiateur car il était une cause de consommation importante de gaz.

Localisation

Description Technique

Actions de sobriété et d'efficacité énergétique lors de la rénovation du bâtiment :
• Isolation intérieure des murs en ouate projetée, soit une résistance thermique de R = 3,8 m².K/W en moyenne
• Isolation de la toiture par des caissons de ouate de cellulose de 20cm d'épaisseur, R = 5,0 m².K/W
• Isolation du sol sous la dalle chauffante, R = 1,7 m².K/W
• Pose de menuiseries double vitrage

Installation solaire
• Système solaire combiné avec 20 m² de panneaux plans Clipsol.
• Ballon tampon Blocsol Combi de Clipsol d'une capacité de 500L incluant l'appoint chaudière gaz (condensation).

Energie d'appoint : gaz

Caractéristiques économiques

Coût global du projet (en 1999) :
• 43 k€ d'achat de la ferme et du terrain
• 150 k€ de travaux
• Beaucoup d'auto-construction, non comptabilisée

Aides :
• Crédit d'impôt
• Subvention des travaux à hauteur de 20% des factures avec l'aide du PNR des écrins et la participation au programme LEADER +
• Subvention de l'Anah

Les acteurs du projet

Camille Rouzet et Laurent Megret

Architecte : Yves Baret

Projet financé par :
• CG05/PNR écrins/LEADER +
• Anah

L'avis du maitre d'ouvrage

L'architecte :
« Au bout de quatre an après la rénovation, les résultats se sont révélés supérieurs aux attentes »

Le maître d'ouvrage :
«La rénovation date déjà de 10 ans, le bâtiment et ses installations ont toujours donné satisfaction, la maison est très confortable. Seul l'appoint gaz (dont le prix a triplé depuis l'installation) est remis en question car il coute aujourd'hui beaucoup trop cher.

Une installation solaire / gaz pertinente à la date de la rénovation mais déjà dépassée avec l'augmentation du prix du gaz
De ce fait, le chauffage du gite va être très prochainement séparé de la partie chambre d'hôte/habitation car l'appoint gaz de l'installation solaire fonctionne beaucoup trop et revient très cher. Le prix du gaz a triplé depuis l'installation en 1999. Un poêle bouilleur va être installé dans le gite. »

Les points clefs

Construction
• Construction thermiquement performante permettant l'optimisation de l'usage des systèmes de production de chaleur et de frais.
• Bien concevoir le projet dès l'étude
• Au moment des travaux, avoir des artisans/entreprises qualifiées pour travailler sur des constructions performantes, ces savoir-faire ne s'improvisent pas.
• Avoir des artisans/entreprises qui sachent travailler et coopérer entre corps de métiers, qui connaissent l'exigence technique de chacun Les corps de métier sont interdépendants.

Systèmes de production de chaleur
• Avoir réalisé les travaux d'économie d'énergie avant de dimensionner et installer les systèmes de production de chaleur ou de froid (chauffage, ECS etc.)
• Coût du combustible bois faible en comparaison des autres énergies dépense annuelle faible (voir lien : Argus des énergies / AJENA)
• Pour la production solaire, avoir une toiture ou une surface au sol bien orientée permettant une maximisation de la production.

Présent dans les catégories : Solaire thermique | Tourisme