Pico centrale hydraulique à Barret-sur-Méouge

Production d’électricité à partir d’une pico centrale hydraulique installée sur une conduite d’adduction d’eau potable

La commune de Barret-sur-Méouge, comptant 250 habitants environ, a installé au début des années 2000 une pico centrale hydro-électrique.


Comment fonctionne-t-elle ?

La centrale qui produit environ 10 000 kWh par an est installée sur une conduite d'adduction d'eau potable. Peu de travaux ont été nécessaires puisque, dès l'origine du projet, la conduite d'eau était adaptée et le réseau EDF se trouvait à proximité. L'électricité ainsi vendue rapporte à la commune une ressource supplémentaire de 600 € par an environ.
L'entretien quotidien (réamorçage électrique, nettoyage etc.) est assuré par les employés communaux

 

Un outil de sensibilisation et d'incitation

Ce moyen de production décentralisée d'énergie sert d'action exemplaire en matière de décentralisation de la production énergétique et de réappropriation de la question par les collectivités locales, même de petites tailles.
Une dizaine d'autres communes étaient présentes lors de l'inauguration, et la pico-centrale sert de support de sensibilisation auprès des habitants de la commune et d'autres potentiels porteurs de projets (publics ou privés).

 

Une vision à long terme et au-delà de la simple approche économique 

Le choix de la municipalité a été motivé par une prise de conscience des enjeux environnementaux. L'aspect économique et la rentabilité du projet ont donc été envisagés sur le long terme afin de mettre en avant la volonté de développer des moyens de production d'énergie alternatifs. Comme l'indique M. le Maire de Barret-sur-Méouge :
« En termes de production d'énergie propre et citoyenne, il n'y a pas de solution miracle unique, mais c'est une multitude et une diversité de solutions qui permettront de se rapprocher de l'objectif d'indépendance énergétique.
Même si la quantité d'énergie produite n'est pas importante, la vente de l'électricité apporte 600 € ce qui est non négligeable pour le budget de la commune et qui permet également de rentabiliser l'investissement assez rapidement. »

Localisation

Description Technique

  • Puissance installée : 4 kW
  • Fonctionnement en équivalent pleine puissance : 2 500 à 3 000 heures par an
  • Centrale installée sur une conduite d'adduction d'eau potable
  • Raccordement au réseau EDF.

Caractéristiques économiques

Investissement initial : de 22 k€
Subventions de 14 179 € décomposée comme suit :
• 3 545 € ADEME
• 3 454 € Région PACA
• 7 089 € Europe
Prix de vente de l'électricité en 2013 : 6,07 c€
Ressource générée : de 560 à 670 €/an
Temps de retour : 13 ans environ

Les acteurs du projet

Maitre d'ouvrage : Commune de Barret-sur- Méouge
Installateur : Thierry Maillardet – ECOWATT

L'avis du maitre d'ouvrage

La commune de Baret-sur-Méouge est le maitre d'ouvrage du projet. Extraits de l'entretien avec M. Lagier, Maire de de la commune :

Exemplarité avant rentabilité
« La pico centrale produit peu d'énergie au regard d'une centrale hydro-électrique mais c'est surtout une réalisation qui se veut exemplaire. La commune a voulu montrer qu'il était possible de réaliser ce genre d'action, permettant de décentraliser la production d'énergie et une réappropriation de ces problématiques par les collectivités locales, même de petite taille. Pour mettre l'initiative en avant, des représentants de la Région PACA ont participé à l'inauguration à laquelle étaient invités une dizaine d'autres communes. »

Un outil de sensibilisation et d'éveil
« Elle sert aussi de support de sensibilisation en direction des habitants à qui elle plait beaucoup. Ils se sont emparés de la question et sont devenus très attentifs à la centrale qu'ils considèrent à juste titre comme un bien commun. Ce projet est un élément supplémentaire de la vie de la commune. Pour l'anecdote, il existe une lumière sur le coté du bâtiment qui accueille la turbine. Les passants la regardent systématiquement et lorsqu'elle est éteinte, c'est à dire quand il y a un dysfonctionnement, les habitants appellent la mairie pour le signaler. »

Une vision à long terme et au-delà de la simple approche économique :
Pour ce projet, nous ne nous sommes pas seulement arrêtés à ce que cela coûte aujourd'hui : il est nécessaire de regarder les enjeux environnementaux actuels et anticiper l'impact économique à longue échéance !
En termes de production d'énergie propre et citoyenne, il n'y a pas de solution miracle unique, mais c'est une multitude et une diversité de solutions qui permettront de se rapprocher de l'objectif d'indépendance énergétique. »

« Même si la quantité d'énergie produite n'est pas importante, la vente de l'électricité apporte 6 000 € ce qui est non négligeable pour le budget de la commune et qui permet également de rentabiliser l'investissement assez rapidement. »

Avez-vous d'autres projets en cours ou à venir ?
« Parallèlement, la commune mène d'autres projets concernant la maîtrise de l'énergie, l'un étant une extinction nocturne de l'éclairage public depuis 2011 et l'autre une chaufferie bois qui alimentera la mairie, l'école, l'auberge ainsi que trois appartements. »

*Ce chiffre est basé sur des données Energ'AIR et comprend l'activité des habitants comme des professionnels et touristes présents sur le territoire.

Les points clefs

  • Proximité du réseau électrique
  • Conduite adaptée à l'installation d'une centrale
  • Débit suffisant dans la conduite d'eau
  • Hauteur de chute suffisante