GAEC du Forest

Un GAEC multi-actif ! Solaire PV, Bois énergie, agriculture bio etc.

Le GAEC (Groupement Agricole d'Exploitation en Commun) du Forest a entrepris de nombreuses actions pour réduire son impact sur l'environnement et diffuser ces bonnes pratiques autour de lui. Le GAEC est dans une démarche visant à réduire son impact à tous les niveaux.

Sur l'impulsion de la famille TRUC, le GAEC a développé de nombreuses activités sur son exploitation dont beaucoup sont des activités complémentaires ou alternatives à l'agriculture traditionnelle. Les activités/actions :

• Agricole (culture) blé, seigle, petit épeautre le tout en bio et production d'huile de lin et de tournesol et production de farine.
• Agricole (élevage), les animaux sont nourris exclusivement avec du fourrage et des céréales biologiques produits sur place.
• Installation solaire PV
• Installation chaufferie bois + réseau de chaleur
• Four à pain au bois automatique (silo commun avec la chaufferie bois)
• Production et vente de farines
• Production / vente / livraison de bois énergie.

3 associés et 3 salariés composent le GAEC en 2013.

Des systèmes alternatifs de production d'énergie
Des systèmes de production de chaleur et d'électricité utilisant les énergies renouvelables ont été installés : 3 champs de panneaux solaires photovoltaïques totalisant une puissance de 263 kWc ainsi qu'une chaufferie bois déchiqueté de 98 kW avecréseau de chaleur.
Par ailleurs, 4 000 litres d'huiles usagées sont collectées par an pour le carburant des tracteurs.

Des activités interconnectées
Ayant installé une chaudière bois déchiqueté, le GAEC a souhaité devenir lui-même producteur de bois déchiqueté. Ainsi, l'exploitation agricole s'est doté d'une nouvelle activité : la production de bois énergie (bois déchiqueté).
En plus de pourvoir à sa propre consommation de bois, Dominique Truc produit et revend des volumes bien plus importants de bois déchiqueté à d'autres clients (collège de Veynes notamment).
Le four à pain de l'exploitation est lui aussi alimenté par le bois énergie : en plus de celui relié à la chaudière bois, un convoyeur part du silo de stockage pour alimenter le four lors de son fonctionnement. Auparavant, c'était 100 stères de bûches qu'il était nécessaire de produire. Désormais le four est entièrement automatique.

D'autres perspectives
Le GAEC du Forest continue de faire émerger de nouveaux projets sur son exploitation en lien avec le développement durable et notamment son aspect social. En effet, le GAEC souhaite loger dans un de ses bâtiments des personnes âgées, favorisant ainsi la mixité générationnelle et l'aide aux personnes vulnérables.

Localisation

Description Technique

Chaudière bois déchiqueté :
• Marque : Heizomat ; modèle RHK – AK100
• Puissance = 98 kW
• Silo de 60 m3 réel / 45 m3 utiles.
• 200 m3 de bois déchiqueté/an consommés pour la chaudière et le four à pain
• Bois provenant des forêts du GAEC : il est autoproduit (Voir producteur livreur de bois déchiqueté)
• Chaudière biomasse : elle est conçue pour brûler d'autres combustibles que les plaquettes forestières telles que la paille, les bûches etc.
• Ballon tampon de 1 500 litres.
• 3 bâtimentsd'habitation et de bureaux raccordés consommant 192 MWh de chaleur
• Utilisation de turbulateurs pour ralentir la fumée et récupérer plus de chaleur.

Solaire Photovoltaïque :
• Puissance totale installée : 263 kWc
   o 63 kWc posés en 2010
   o 2 x 100 kWc en 2012
• Production estimée : 348 000 kWh/an
• Technologie : polycristallin

Tracteur :
Usage de 4 000 litres d'huile de récupération par an

Producteur livreur de bois déchiqueté
• 150 tonnes de bois déchiqueté produites
• Bois provenant du GAEC
• Humidité 30% +- 5%
• Autoconsommation pour la chaufferie du GAEC
• Vente 85€/tonne
• Stockage actuel 2000 m3
• Clients actuels : Collège de Veynes

Caractéristiques économiques

Chaudière bois déchiqueté
Chaudière bois, génie civil, réseau de chaleur : 90 k€
Subvention : CG05 et Région PACA

Installations solaires photovoltaïques
Création d'une SAS pour gérer les 3 installations :
Coût des 3 installations : 400 000 €

Subvention du programme AGIR dans le cadre du projet « 100 fermes exemplaires» :
• Installation de 2012 (2x100 kWc) : 50 k€
• Installation de 2010 (63 kWc) :20 k€

Tarif de vente d'électricité :
• Installation de 2012 (2x100 kWc) : 28 c€/kWh
• Installation de 2010 (63 kWc) : 60 c€/kWh

Les acteurs du projet

  • Vendeur four et automatisation : VALBOIS maitre d'ouvrage
  • Etude thermique chaufferie : Charles MONGEON / Fil d'Air - Oxalis

L'avis du maitre d'ouvrage

Entretien réalisé avec M. Dominique Truc.

Un GAEC engagé aux multiples activités
« Au-delà de nos activités traditionnelles en agriculture où l'aspect environnemental est également intégré puisque nous faisons du bio depuis 23 ans, nous considérons que la production de bois-énergie, au travers de la production / vente de bois déchiqueté, est aussi un de nos métiers aujourd'hui. »

« Pour cela nous récupérons du bois dans nos parcelles que nous broyons à l'aide d'un déchiqueteur acheté en CUMA. Le broyeur n'aurait pu être acheté uniquement au niveau de l'exploitation car nous n'en aurions pas eu un usage régulier et suffisant pour l'amortir.
Nous sommes convaincus que la demande en bois déchiqueté va croître sur le territoire. Nous avons donc réalisé un grand hangar de stockage afin d'anticiper la demande mais également pour améliorer son séchage.

En ce qui concerne notre propre consommation et système : nous avons simplifié le remplissage du silo en installant un toit glissière pour pouvoir le remplir simplement avec un tractopelle.»

Le bois énergie : un excellent retour d'expérience et une amélioration de l'existant
« En ce qui concerne la chaufferie bois, nous en sommes vraiment satisfaits. Les seuls ennuis, mineurs, sont les micros coupures électriques qui demandent à ce que le système soit réenclenché. Il y a aussi les queues de déchiquetage qui bloquent de temps à autre la vis d'alimentation. »

« Quant au four à pain qui date de 1991, il fonctionne sur du bois déchiqueté depuis 2012. Un système d'alimentation composé d'un automate Heizomat couplé à une sonde de température a été spécialement adapté pour le fonctionnement d'un four à pain.»
« La valeur ajoutée du bois déchiqueté par rapport aux bûches est que l'on maîtrise mieux la température du four. En effet, le goulard était rouge vif, c'est à dire qu'il chauffait beaucoup, avec le bois bûche, alors qu'avec les plaquettes, il est « rouge gentil », rouge pâle, et donc il monte moins haut en température. Auparavant, il était nécessaire de changer le goulard 2 fois par an. Depuis un an que nous utilisons les plaquettes pour le four (courant 2012), il n'a pas encore été changé ».

Les points clefs

Bois énergie
• Avoir suffisamment d'espace en chaufferie pour l'installation d'une chaudière bois et du stockage du bois déchiqueté
• Ne pas acheter seul : acheter groupés permet d'optimiser le coût, d'acheter des machines plus puissantes, d'être plus rigoureux sur l'entretien. Etc.

Solaire PV
• Avoir une toiture ou une surface au sol bien orientée permettant une maximisation de la production.
• Dimensionner correctement les systèmes et s'assurer que le réseau électrique proche (transformateur etc.) puisse accueillir l'installation sans trop de modifications (et donc de surcoûts).

Présent dans les catégories : Agriculture